L’univers de la lingerie est un univers réellement intéressant pour qui s’intéresse au luxe.

A partir de quel moment ou selon quels critères une pièce de lingerie ou une marque de lingerie devient-elle du luxe ?

Est-ce le marketing qui fait tout ? Comme dans le cas de la marque La Perla qui propose de la lingerie de qualité « moyenne » mais dont le marketing a fait une marque « de luxe » ..

Est-ce l’histoire qui donne un tampon « luxe » comme certaines marques qui s’imposent car elles sont anciennes ?

Sont-ce les matières, le « cousu main » ou le « fabrication française » (autre aspect du marketing d’ailleurs) qui permettent d’affirmer le côté « luxe » d’une pièce de lingerie.

Est-ce le caractère unique ou rare d’un modèle vendu en petite quantité ?

A l’inverse, sur tous les aspects décrits ci-avant, on peut argumenter que la lingerie n’est pas faite pour durer et que la qualité (au sens classique du terme) n’est pas un véritable critère à l’inverse du marketing ou du story telling qui si il raconte une histoire à laquelle on croit autour d’une marque de lingerie, réussit donc à en faire quelque chose d’autre que quelques bouts de tissus.

Intéressant aussi de constater que la sensualité ou le porno dit « chic » sont aussi des « concepts » ou « idées » qui ont les mêmes ressorts que la lingerie dite  » de luxe ». Personne n’oserait qualifier de luxueuse une lingerie uniquement bien être.. Et même DIM, marque « confort » et « pratique » si il en est tangue vers le glamour ..

Prenons pour exemple un très beau porte jarretelle de luxe. En quoi se différencie-t-il concrètement d’un modèle bas ou milieu de gamme ?

Quand on veut acheter de la lingerie de luxe, le luxe n’est-il pas dans l’acte d’achat plus que dans la lingerie, un peu comme dans la célèbre phrase de Clémenceau qui disait que l’intérêt était dans la montée ?

Finalement, dans le domaine de la lingerie, le luxe n’est-il pas un subtil mélange de tous ces aspects et pour essayer de comprendre ce qui fait qu’une lingerie est « de luxe », ne faudrait-il pas prendre le problème à l’nevers et essayer de comprendre QUAND une lingerie n’est pas de luxe ?