Les succès de GUCCI sont, selon le magazine Fortune, largement obtenus grâce à Robert POLET, PDG de GUCCI depuis 2004. Ce manager de 52 ans a été couronné par Fortune “Homme d’affaires de l’année Europe” car depuis 2004 le chiffre d’affaires et le bénéfice de GUCCI ont largement progressé. Toutes les activités sont bénéficiaires à l’exception d’Yves Saint-Laurent qui devrait être dans le droit chemin d’ici 2 ans. Fortune a désigné Robert Polet notamment par sa capacité à briser les règles car celui-ci croit fermement que sans briser les règles on ne peut pas gagner. Fortune conclut sur Polet en disant qu’il prouve que “même dans les secteurs d’activité les plus prétentieux c’est lbien la performance qui compte”, phrase assez énygmatique non ?